J’ai testé le pinceau magique bio Namaki

Test du pinceau magique / poudre scintillante 


Précisons : ce produit m’a été envoyé par Namaki suite à un concours dans le magazine Couleurs le Mag. 

Je l’ai reçu il y a … plusieurs mois (oui je sais) et il a fallu une pandémie et un confinement pour que je prenne ENFIN le temps de l’essayer.

Mieux vaut tard que jamais, qu’ils disent…

Je vous montre la boîte pour commencer : 

 

L’argument principal de Namaki, c’est la composition naturelle et bio, donc je vous donne les ingrédients. Là dedans il y a donc : du mica (minéral qui donne le côté brillant), de la fécule de maïs pour en faire un poudre (bio), de la lécithine de on ne sait pas quoi (soja ?) qui doit être un agent de texture (pour éviter d’avoir un gros grumeau de mica au fond du pot), de la glycérine et de l’eau, de l’anisate de sodium (je sais pas ce que c’est, d’après google c’est un antimicrobien et régulateur de pH donc d’acidité), du lévulinate de sodium (conservateur), du tocophérol (l’autre nom de la vitamine E, utilisée comme anti oxydant), du plamitate d’ascorbyl (une des formes de la vitamine C, aussi un anti oxydant), de l’acide citrique (conservateur / régulateur d’acidité), du dioxyde de titane (pigment  blanc) et des oxydes de fer rouge (pigments rouges). Finalement, en bio, il n’y a que la fécule de maïs (21% du total) !
Normal pour un produit qui contient beaucoup de minéraux (le mica, les pigments blanc (dioxyde de titane) et rouge (oxydes de fer) : on ne peut pas certifier un minéral en bio.

On précise en gros que 100% des ingrédients sont d’origine naturelle. Alors en tant qu’ancienne prof de chimie, le côté “origine naturelle” ça m’amuse beaucoup parce que 100% des choses sont d’origine naturelle en fait. Genre la radioactivité est naturelle du coup les bombes atomiques sont d’origine naturelle. Le plastique vient du pétrole qui est … naturel, oui. Donc je sais pas trop ce que ça veut dire, probablement pas grand chose.

Bon, je fais un peu de mauvais esprit, la compo est relativement courte et on n’a pas de paillettes plastiques (donc pas de micro plastiques dans l’estomac des poissons). Le côté “bio”, sur ce type de produits principalement minéraux, ça n’a pas grand sens, à mon avis…

Ouvrons la boîte, voulez vous ?

Dedans il y a ça : un pinceau avec un réservoir et un flacon de poudre dorée. A vue de nez il ya  BEAUCOUP de poudre, ça va durer longtemps . C’est doré et c’est joli.


J’ai mis la moitié de la poudre dans le pinceau à peu près. Il y en a vraiment beaucoup et ça brille BIEN. (on voit mal sur la photo, c’est normal, les paillettes c’est la plaie à photographier). Vous notez que j’en ai bien mis partout grâce à ma dextérité légendaire. 

Sur la peau, c’est joli et nacré, Ca ne fait pas vraiment “paillettes” mais le côté scintillant est vraiment là, tout en délicatesse. Le doré se fond sur mon teint, on ne le voit pas très bien (surtout en photo), mais du coup c’est très subtil et joli. Sur une peau plus foncée que la mienne (ce qui n’est pas très difficile) ça sera plus visible. J’ai aussi très envie de l’essayer comme ombre à paupière ou pour le teint en allant en soirée (genre je vais à des soirées, je rappelle que j’ai deux enfants et qu’on est tous confinés de toutes façons, mais laissez moi rêver enfin !)

En conclusion : j’aime bien. Je pense que je l’utiliserai sur les bellypaintings, pour donner un peu de brillant de façon subtile. 

Ca brille et c’est joli. Je suis contente. (ma nappe est contente aussi)

Merci Namaki pour ce cadeau !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *